Bienvenue sur le site de la commune d’Assat dans les Pyrénées-Atlantiques (64) 2017-11-17T11:44:56+00:00

COMMUNE D’ASSAT

Un territoire où il fait bon vivre

Logo de la commune d'Assat (64)

Il fait bon vivre à Assat

A quelques encablures de Pau, avec une vue imprenable sur les Pyrénées, Assat reste attachée à la valorisation de sa production maraîchère. La commune compte aujourd’hui 1 900 habitants.

Lire la suite…

Toute l’actualité d’Assat !

Retrouvez ici tous les articles liés à la vie de votre commune : les évènements, les prochaines réunions publiques, les informations importantes, tout ce qu’il faut savoir est détaillé ici !

Lire la suite…

Au RDV des assos

Avec ses nombreuses entités la vie associative d’Assat est très riche. Les dizaines de bénévoles qui se dévouent sont autant de témoins actifs et symboliques de la vitalité qui prime ici.

Lire la suite…

Le mot du Maire

Logo Commune d'Assat (64)

Chers internautes,


Je suis heureux, avec l’ensemble du Conseil municipal, de vous accueillir sur le site Internet de notre commune.

Cette vitrine accueillante de notre village vous donne accès aux informations et services utiles. Chacun pourra retrouver au fil de ces pages les actions menées par l’équipe municipale, mais aussi toute la vitalité de notre commune.

 FAIRE AUTANT AVEC MOINS…..

La relance  de notre site internet, (piraté à plusieurs reprises !), me donne  l’occasion de faire le point sur l’activité de notre commune,  confrontée comme les autres, à ce défi : «  Faire autant avec moins ! ».

Une information majeure d’abord : l’aboutissement de la réforme territoriale dans le département, prévue par la loi NOTRE. Elle se traduit pour ASSAT, comme nous l’avions souhaité,  par notre adhésion à la « Communauté de Communes du Pays de NAY » (la CCPN),  à compter du 1er janvier 2017.
La Communauté de communes Gave et Coteaux, où nous étions avant,  n’existe plus. Elle était composée de sept communes. Cinq d’entre elles sont rattachées par fusion à la Communauté d’agglomération de PAU, ASSAT et NARCASTET rejoignant pour leur part, dans le cadre d’un  « retrait-adhésion » le Pays de NAY.
Nous avions travaillé, bien en amont, avec le « Pays de NAY » sur les modalités très complexes de cette adhésion, tant sur le plan administratif que financier.
La présence assidue des représentants de notre Conseil municipal, à toutes les réunions des diverses commissions, assure une bonne intégration dans notre nouvelle « interco ».
Bien entendu, nous avions également veillé, avec la CCPN, à ce que le fonctionnement des services que nous vous apportions au quotidien ne soit pas perturbé.

Cette intégration dans la CCPN ainsi précisée, où en est-on du  développement de la commune ?
L’équipe municipale est toujours très investie. Dans toutes les commissions, c’est un travail important et sérieux qui est mené à bien, dans ce contexte particulièrement difficile.
En effet, la crise économique, la baisse des dotations de l’Etat, l’augmentation des charges à la fois financières et   administratives imposées aux communes, restreignent la réalisation de projets.
Face aux restrictions financières subies par  les collectivités locales, nous nous sommes  organisés différemment pour mener les actions  avec un budget contraint. Les dépenses de fonctionnement, même si nous étions déjà très prudents, ont été encore diminuées. Quant aux dépenses d’investissements,  elles ont été revues, elles aussi, à la baisse.
Il faut savoir que si les dotations baissent, les dépenses imposées, elles,  ont augmenté : revalorisation des personnels de catégorie C, hausse des cotisations,  augmentation de la TVA, transferts de charges nouvelles, mise en place des rythmes scolaires etc…
Bien sûr lors de l’élaboration du budget, il a fallu faire des choix.

Pas question, pour autant, de baisser les bras ni de rester paralysés !  Avec  la participation de vous tous, nous faisons avancer les dossiers pour notre cadre de vie.
Ainsi, s’agissant de l’école, nous avons souhaité mettre l’accent sur la qualité des activités périscolaires, et nous avons choisi de poursuivre l’équipement numérique de l’école élémentaire cette fois. Pour l’année 2018, les TAP sont maintenus, le Fond d’amorçage de l’Etat également. Le temps scolaire n’est pas modifié. J’ai en effet décidé de ne pas prendre de décision précipitée et souhaité une réflexion bien menée par la concertation et la participation de tous les acteurs concernés : enseignants, parents d’élèves, collectivité .  Il serait bien à mon sens, que la décision soit prise à la fin 2017, début 2018.

Nous nous sommes engagés par ailleurs, dans une démarche de fleurissement de la commune, ainsi que dans une politique « zéro phyto » et donc  sur des méthodes alternatives de désherbage qu’il va falloir apprendre à conduire, tous ensemble, si nous voulons la réussite.
En direction des jeunes, comme nous vous l’avions annoncé, après l’aire de jeux pour les très jeunes, nous avons associé les plus grands aux travaux d’installation d’un « Street Work Out » à la salle polyvalente. L’aboutissement de la création d’un terrain de foot supplémentaire équipé est en bonne voie. Un projet de « Skate Park » à la salle polyvalente est bien avancé.
Nous nous sommes engagés enfin dans une réflexion sur les associations dans le fonctionnement desquelles et par soucis d’indépendance, je ne souhaite pas m’immiscer.
J’en profite pour dire à toutes les personnes investies, mes remerciements et mon admiration face au travail qu’elles accomplissent pour faire vivre les activités  dans notre village.

Sur le plan de l’urbanisme, pour répondre à la demande et au vu de l’attrait de notre commune, plusieurs lotissements ont vu le jour. Je veux citer en particulier la concrétisation de la 1ère tranche du projet d’habitat social : « LE CASAU DU CASTERA» route d ’ANGAÏS, avec la fin des travaux et la mise en service au début de l’année 2018 de 12 logements locatifs et 12 logements en accession à la propriété.  Ils seront gérés par l’OPH 65. Les travaux de la  2ème tranche, identique à la première, devraient débuter au cours du premier semestre 2018.

La conclusion ? Même si parfois je reste un peu perplexe face à l’avenir, je reste convaincu que le dynamisme de notre commune ne doit pas être  freiné par la dureté des temps,  avant même qu’il ait porté tous ses fruits pour les Assatois.

Évidemment, en 2018, lorsque nous voterons le budget, nous poursuivrons la même démarche prudente. Certes, il faudra encore réduire la voilure, chercher des économies. Mais nous avancerons !
Nous avons choisi de faire cette année une pause dans les investissements importants.
Avec tous les membres du Conseil,  notre ambition est de travailler, nous adapter  et  trouver des solutions avec nos partenaires. Il y a toujours des enseignements à tirer des épreuves que nous impose la vie… à l’échelle d’une commune comme dans nos vies quotidiennes.

Soyez tous assurés de ma fidélité, de mon dévouement et de toute mon  amitié.

Votre Maire

Pierre RODRIGUEZ

Quoi de neuf ?

Vendredi24NovembreSemaine 47 | FloraEPremier quartier

PRÉVENTION ROUTIÈRE

A l’initiative de la Fédération Générations Mouvement, le club des Sans Soucis vous propose un après-midi de remise à niveau de vos connaissances du Code de la Route. Cette activité, ouverte à tous les habitants [...]

Cérémonie du 11 novembre 2017

CEREMONIE DU 11 NOVEMBRE : Michel SASSUS-LACAZE à l’honneur. Une foule nombreuse est venue cette année 2017 assister à la cérémonie du 11 novembre. Après un point prière à l’église, de nombreux assatois et amis, élus, [...]